Localisation des cellules souches adultes

Cependant, les cellules souches sont également présentes chez les autres formes de vie pluricellulaire comme dans les méristèmes des plantes. Ainsi, c'est l'utilisation de la division asymétrique qui permet à une population souche de maintenir son nombre plus ou moins constant lors de la production de cellules différenciées.

Rajeunir avec les cellules souches - Nec plus Ultra

Entre la première phase prolifération sans différenciations et la troisième différenciations sans prolifération , la phase intermédiaire est très flexible, permettant des périodes de maturation plus ou moins longues, différent selon les lignées cellulaires. Les cellules souches existent durant toute la vie de l'organisme, mais on peut distinguer, chez les mammifères notamment, les cellules souches embryonnaires et les cellules souches adultes.

Les cellules souches embryonnaires sont les cellules centrales du développement, puisqu'elles vont générer progressivement toutes les autres cellules de l'organisme, grâce à des étapes de différenciation et de prolifération finement orchestrées pour créer, finalement, un individu pluricellulaire viable.

Une avancée pour la médecine régénérative

Les cellules souches adultes sont beaucoup plus rares, puisqu'une fois le développement terminé, la nécessité de proliférer peut devenir dangereuse. Par exemple, chez les mammifères adultes, les cellules souches hématopoïétiques régénèrent en continu les cellules du sang. Il existe également des cellules souches intestinales ainsi que des cellules souches neurales. Des cellules capables de générer toutes les cellules sanguines sont découvertes dans la moelle osseuse. La première greffe de moelle osseuse est effectuée en En , ce dernier transforme des cellules ES en neurones [ 6 ].

Ces cellules iPS sont des cellules matures qui permettent ainsi de donner naissance à tous types de cellules de l'organisme. Cette technique passe par ailleurs par la reprogrammation génétique en laboratoire [ 8 ]. Cette découverte a été récompensée par le prix Nobel de médecine en pour Shinya Yamanaka.

En médecine , les cellules souches animales et humaines font l'objet de nombreuses recherches depuis les années , avec l'espoir de régénérer des tissus , voire d'en créer de toutes pièces, et idéalement de reconstruire des organes thérapie cellulaire de la même façon que les opozones [ 9 ] , inventées par Auguste Lumière. Ces avantages potentiels ont suscité des expérimentations de clonage thérapeutique pour en maîtriser la fabrication en grand nombre.

Une équipe de biologistes à réussi à rendre une cellule souche adulte pluripotente. Qui n'a jamais rêvé de rajeunir?

Cellule souche (médecine)

Doux rêve? Peut-être pas. Les cellules souches sont à la base de la constitution des individus.

Témoignage

On distingue néanmoins trois types de cellules souches voir schéma ci-dessous. Les cellules souches adultes sont des cellules multipotentes.

On a réussi à rajeunir des cellules souches

On les trouve au sein de certains tissus comme le foie , les muscles, etc. Leur rôle est, en cas de lésion du tissu , de remplacer les cellules endommagées. Malheureusement, ces cellules souches adultes subissent le vieillissement cellulaire. Comme elles ne sont pas éternelles, il arrive un moment où elles ne peuvent plus jouer leur rôle.

Pourtant, si les scientifiques trouvaient un moyen de freiner voire stopper leur vieillissement, cela aurait un impact important.

Cellules souches

Les différentes cellules souches avec leur degré de différenciation. Afin de découvrir le mécanisme de vieillissement des cellules souches animales, les scientifiques ont comparé le matériel génétique d'une jeune cellule souche adulte à celui d'une cellule souche adulte d'un même organisme ayant subi artificiellement de nombreuses réplications , ce qui simule le vieillissement. Les chercheurs se sont rendu compte que ce qui diffère, c'est la capacité à se débarrasser des réplicats de rétrotransposon , des morceaux d' ADN non codant qui se répliquent de façon apparemment intempestive et s'insèrent dans le matériel génétique de la cellule.

Tandis que les jeunes cellules souches adultes sont capables de se débarrasser de ce matériel en surplus, les vieilles en sont incapables.

Ainsi, il est possible de rendre toute sa jeunesse à une cellule souche mais surtout sa pluripotence. Une prouesse qui avait déjà été rendue possible grâce à la transgénèse. C'est ainsi qu'il est dorénavant possible d'obtenir des cellules pluripotentes, en introduisant les gènes responsables de cette pluripotence, sous forme activés, au sein d'une cellule, en général un fibroblatse. On obtient ce qu'on appelle une cellule souche pluripotente induite iPSC. La création de cellules pluripotentes est un objectif majeur pour la médecine régénérative puisqu'elle permet d'éviter l'utilisation de cellules souches embryonnaires qui est très controversée d'un point de vue éthique.

Merci pour votre inscription. Heureux de vous compter parmi nos lecteurs! Vous avez aimé cet article?